DocumentaireY a-t-il une autre vie après l'agriculture ?

| par | Terre-net Média

Prix bas, charge de travail qui s'alourdit, normes de plus en plus contraignantes, remises en cause incessantes de la société... tous les ans, 10 000 exploitants agricoles, à bout, arrêtent leur activité avant la retraite. Une réalité qui demeure tabou car agriculteur est plus qu'un métier, c'est une passion, une vocation, voire une destinée familiale, que l'on embrasse pour au moins toute sa carrière, si ce n'est sa vie.

documentaire apres l agriculture france 5 Claire, Guillaume, Odile et Stéphane ont renoncé à leur métier d'agriculteur-agricultrice. Découvrez leurs témoignages demain soir sur France 5. (©Page Facebook France.tv studio) 

On en parle peu. Pourtant, chaque année, 10 000 exploitants agricoles, découragés, quittent la profession, parfois bien avant l'âge de la retraite. Ils en ont assez de travailler plus de 50 heures par semaine pour ne rien gagner à cause des prix dérisoires, quelles que soient les productions. Marre aussi de l'accumulation de normes en tout genre et de faire des efforts pour, au final, se faire dénigrer constamment. Pour autant, décider d'arrêter l'agriculture n'est pas si simple. Souvent, cultiver la terre et élever des animaux sont des passions depuis longtemps. Comment imaginer faire autre chose ? Comment accepter de ne pas y être arrivé même si bien sûr, les paysans ne sont responsables ni de la conjoncture économique, ni des politiques agricoles, ni des polémiques sociétales ?

Ce sentiment de culpabilité est encore décuplé lorsque la ferme est dans la famille depuis plusieurs générations, qui ont contribué à son développement. Comment se résoudre à voir partir ce patrimoine, cet héritage, dans d'autres mains quand il n'est pas complètement dispersé ? Pas facile, dans ces conditions, de penser qu'une reconversion professionnelle est possible et qu'il existe une autre vie après l'agriculture ? Si certains essayent de sauver leur exploitation coûte que coûte, en y laissant leur santé, et parfois leurs proches, etc., d'autres changent de métier et trouvent un nouvel équilibre. Quelques-uns se disent même soulagés voire libérés. Ils s'épanouissent davantage dans leur nouvelle vie où ils ont plus de temps pour eux et leur entourage, et un meilleur salaire.

La reconversion professionnelle, ça marche aussi dans l'autre sens !
Voir également l'article : Film Jeune Bergère − Un documentaire sur les joies et les peines de l'installation

Claire, Guillaume, Odile et Stéphane ont ainsi renoncé à leur vocation. Certes, les uns peinent à rebondir et sont à la recherche d'un emploi mais deux d'entre eux sont devenus conducteur de poids lourds et formateur. Deux réalités que le documentaire Après l'agriculture, diffusé sur France 5 mardi 7 mai à 20 h 55 et dimanche 19 mai à 23 h 35, veut montrer. En donnant la parole à ceux qui les ont vécues, il porte, sans occulter les difficultés, un message d'espoir pour tous les exploitants contraints de cesser leur activité. D'autant que les agriculteurs ont de nombreux atouts pour pouvoir se reconvertir : le courage, l'autonomie, la polyvalence par exemple. Il faut juste qu'ils en prennent conscience !

Voir le teaser de l'émission, publié sur la page Facebook de France.tv studio :


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


Ingalls
Il y a 216 jours
Entièrement d'accord avec toi. J'ai l'impression que le but de ce reportage n'est pas de plaindre les agris mais de minimiser le contexte actuel en nous disant "c'est des bons gars leur CV est très recherché".
En plus de l'impact psychologique que la cessation d'activité peut avoir sur l'agriculteur, il faut prendre aussi en compte l'impact que cela peut avoir sur les ses enfants, surtout si ces derniers présentaient un intérêt pour ce métier !
Quel domaine scolaire choisir ? L'agriculture ou tourner la page complètement ?
Sans compter les railleries en lycée agricole et ce sentiment de gênance quand on te demande si tes parents sont agriculteurs...
Et puis l'incessante question de savoir si l'on doit s'installer, la peur de revivre ce que l'on a vécu enfant...
Mais ça personne n'en parle.
Une chose est sûre, je serai devant ma télé ce soir
Répondre
Pierre Boiteau
Il y a 210 jours
Je suis plutôt d'accord avec ton commentaire. C'est juste que je n'aime pas quand tout est écrit en lettres capitales. ;-)
Répondre
Terminé
Il y a 210 jours
Tu as vu l émission ??? Tu en penses quoi toi Pierre ? Je ne crie pas je dis la vérité.
Répondre
Pierre
Il y a 212 jours
Pourquoi tu cries ?
Répondre
TERMINE
Il y a 216 jours
IL EST LAMENTABLE L'HUMILIATION PORTEE PAR LES POUVOIRS PUBLIC
DE LA NON ASSISTANCE DU NON ACCOMPAGNEMENT POUR CES AGRICULTEURS QUI PERDENT TRES GROS DANS CE CHANGEMENT.ILS REPARTENT EN DESSOUS DE 0 ,FAUT UNE SACRE VOLONTE POUR FAIRE FACE A CE CHANGEMENT QUI A MON SENS LAISSE UNE CICATRICE UNE TRACE INDELIBILE CAR NON RECONNU PAR CETTE POLITIQUE DESTRUCTRICE QUI NE VALORISE ABSOLUMENT PAS L AGRICULTURE , UN VRAI DESASTRE SOCIAL ET HUMAIN CETTE TRANSMISSION .RIEN N'EST FAIT ABSULUMENT RIEN ,JUSTE MONTRER DES EMISSIONS COMME CELLE LA POUR DIRE QUE LES AGRICULTEURS SONT COURAGEUX....
L'AGRICULTURE ATTEND AUTRE CHOSE.....
Répondre