Bien-être animalDes militants de la cause animale condamnés à trois mois avec sursis

| AFP

Deux dirigeants de l'association 269 Life Libération Animale ont été condamnés vendredi à Mâcon à trois mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve de deux ans, pour avoir bloqué en juillet un abattoir à Trambly (Saône-et-Loire).

L'association a qualifié dans un communiqué vendredi le jugement de « particulièrement sévère » à l'égard de ses dirigeants, également condamnés à 16 000 euros de dommages et intérêts, précisant que ses coprésidents Tiphaine Lagarde et Ceylan Cirik feraient appel.

Ils s'étaient introduits le 13 juillet avec une cinquantaine d'autres militants dans l'abattoir Palmid'Or de Trambly, en Saône-et-Loire, filiale de l'industriel de la volaille LDC (marques Le Gaulois, Marie, poulets de Loué), avant de s'enchaîner sur la chaîne d'abattage.

269 Life Libération Animale, association antispéciste opposée à toute forme d'exploitation animale, mène régulièrement des actions du même type, pour lesquelles ses dirigeants ont déjà été condamnés à de la prison avec sursis. Fin septembre, à l'appel de l'association, des militants de la cause animale avaient manifesté à plusieurs endroits en France sous la forme d'une « Nuit debout devant les abattoirs ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


L'outil
Il y a 272 jours
Bien pour le sursis...ils vont devoir se tenir à carreau...on peut rêver !...oblgation de se faire soigner...ON A AFFAIRES À DE GRANDS MALADES.!...Alors bon Noël. ..les TAULARDS. !,,! Enfin dommage que vous ne soyez pas bouclés. ...pour voir qu'il y a PIRE.!!
Répondre