Covid-19Les AOP laitières demandent des mesures d'urgence

| par | Terre-net Média

Face à la perte d'une part importante de leurs débouchés, les AOP laitières demandent au gouvernement des mesures d'urgence et incitent les Français à acheter des fromages sous signe de qualité.

« Durant les premières semaines de cette crise sanitaire, les Français se détournent de nos fromages AOP, allant vers des produits utilitaires et de première nécessité », déplore Michel Lacoste, président du Conseil national des appellations d’origine laitières, dans un communiqué du 27 mars.

En effet, une partie importante des débouchés commerciaux des AOP laitières est affectée par les mesures de restriction liées à la pandémie de Covid-19 : fermeture de la restauration hors domicile, qui représente 5 % des ventes de fromages AOP, réduction et disparition des rayons de fromages à la coupe dans les grandes surfaces (38 % des volumes des ventes), et fermeture des marchés et des commerces spécialisés (15 % des ventes). « Selon les entreprises, les commandes ont diminué de 25 % à 80 % », estime le Cnaol, qui prévient : « demain, ce seront les éleveurs laitiers qui jetteront leur lait, si rien n’est fait ».

Le Cnaol demande donc « des aides urgentes au stockage des fromages, à l’écoulement des surplus vers les marchés secondaires et  la régulation des volumes de lait », rappelant « l’extrême fragilité des AOP laitières ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Vik
Il y a 243 jours
Il faudrait pour cela que les rayons soient remplis de nos produits
Répondre
ptiloui
Il y a 244 jours
Pour l'instant ce sont les GMS et les industriels de la transformation qui tirent profit de la situation... C'est insupportable quand l'on sait à quel point ils sont responsables de l'état de l'agriculture, des prix... Alors que justement sont interdits les marchés de plein air dont on se demande bien en quoi ils seraient plus risqués que les grandes surfaces, et les filières AOP qui rémunèrent correctement les producteurs... Désolant. Ne nous laissons pas faire !
Répondre