Covid-19L'accès au fonds de solidarité élargi à davantage d'entreprises

| par | Terre-net Média

Les conditions d'accès au fonds de solidarité d'un milliard d'euros, mis en place par le gouvernement le 17 mars pour les entreprises impactées par les conséquences du coronavirus, sont élargies, a annoncé le ministre de l'économie le 31 mars.

Annoncé par Bruno Le Maire le 17 mars, le fonds de solidarité doté d’un milliard d’euros avait été mis en place pour les TPE de moins de 10 salariés, les indépendants et les micro-entreprises qui ont perdu plus de 70 % de leur chiffre d’affaires entre les mois de mars 2019 et mars 2020, affectées par les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.

« À la suite de très nombreux échanges avec les parlementaires et les organisations professionnelles, le gouvernement élargit dès le mois de mars l’accès au Fonds de solidarité : le seuil de perte de chiffre d’affaires passe de 70 % à 50 % », a annoncé le ministre de l’économie sur Twitter le 31 mars.

L’aide est composée de deux niveaux, précise encore Bruno Le Maire : jusqu’à 1 500 euros versés par la DGFIP (direction générale des finances publiques), la demande pouvant être faite à partir du 1er avril sur le site des impôts. Et pour les entreprises le plus en difficulté, une aide complémentaire de 2 000 euros peut être obtenue auprès des régions.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


Maçon
Il y a 130 jours
Aide de l’état ok mais parcourt difficile pour n’avoir Pas grand chose à la fin surtout quand on sait que en Allemagne par exemple toutes les entreprises,commerces,indépendants ont eus une aide non remboursable de 9000€ voir 5000€ supplémentaires pour certains en 3 jrs sur leurs comptes ça c’est de l’aide
Répondre
Dev
Il y a 131 jours
Les critères qui n'aident absolument pas. J'ai créé mon entreprise en mai 2018 et aujourd'hui j'apprends que pour avoir cette aide il faut 70% de chiffre d'affaires en moins en mars 2020 que l'année 2019. Du grand n'importent quoi. Heureusement que mon chiffre d'affaires et en augmentation sinon j'aurais déjà fermé et donc pas le droit à l'aide. Inadmissible vraiment c'est les petites entreprises qui vont couler à cause des critères non approprié.
Répondre
Jeuneagri
Il y a 133 jours
Genre on va en faire parti??? Ça m'étonnerait, on sera hors critères comme d'habitude. Cet article ne nous sert à rien
Répondre