[Sondage]Contrairement aux idées reçues, la majorité des trayeurs sont des hommes

| par | Terre-net Média

Halte aux idées reçues ! Si le robot de traite remplace les trayeurs dans de plus en plus d'élevages, un sondage réalisé sur Web-agri révèle que les hommes restent majoritaires à s'occuper de la traite. En revanche, nombreux sont ceux qui réalisent cette tâche en binôme.

52 % des trayeurs sont des hommes (dont 2,9 % des salariés). Cela tord le cou au cliché « madame s'occupe de la traite pendant que monsieur distribue l'alimentation ».52 % des trayeurs sont des hommes (dont 2,9 % des salariés). Cela tord le cou au cliché « madame s'occupe de la traite pendant que monsieur distribue l'alimentation ». (©Terre-net Média)

 

Du 18 au 24 décembre, Web-agri questionnait les éleveurs laitiers au travers d'un sondage sur la répartition des tâches. Si 20,3 % des répondants disposent d'un robot de traite, les autres doivent bien se plier à cette astreinte. Dans ce cas, le poste de trayeur est occupé à la majorité par des hommes (52 % si on exclut le robot de traite). Les femmes s'occupant de la traite ne représentent que 19 % des répondants au sondage. En revanche, 29 % des répondants assurent cette tâche en binôme ou de façon partagée. Les salarié(e)s semblent quant à eux peu représentés : la traite serait assurée à hauteur de 2,9 % par des salariés hommes et à 2 % par des salariées femmes.

Retrouvez tous les articles concernant la traite grâce au tag Traite

N.B. : Les résultats de ce sondage sont indicatifs (l’échantillon n’a pas été redressé).


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Patrice Brachet
Il y a 7 jours
Nous on est une région atypique car de toute mes connaissances c est Madame qui trait voir les 2 comme chez moi après faut savoir aussi que beaucoup de collègues on un conjoint qui travaille ailleurs et aussi malheureusement beaucoup d agri même jeune sont célibataires
Répondre
titian
Il y a 8 jours
Ben oui tu parles, doit pas y avoir beaucoup de femmes qui ont le temps en plus de répondre aux sondages TN.
Répondre