VolaillesCiwf réclame un étiquetage selon le mode d'élevage

| Afp

Paris, 1 sept 2014 (AFP) - L'association internationale Ciwf de protection des animaux va poursuivre en France sa campagne itinérante menée à travers l'Europe pour réclamer un étiquetage obligatoire des volailles précisant la façon dont celles-ci ont été élevées.

Entamée à Londres le 1er août, la campagne arrive désormais à Lyon, Paris et Strasbourg sous la forme d'une mascotte - une poule géante baptisée Rosa - et aboutira le 8 septembre devant le Parlement européen.

Selon le Ciwf (Compassion in world farming), l'élevage intensif représente 80 % de la production française de poulets. Dans ce type d'élevage, les volatiles sont « entassés dans des bâtiments sombres avec à peine une feuille A4 (21x27 cm) comme espace de vie », dénonce-t-il dans un communiqué. L'association rappelle que l'étiquetage des œufs est obligatoire depuis 2004, ce qui a « permis de faire croître le marché des œufs de plein air et d'améliorer la vie de millions de poules pondeuses ».

Une pétition du Ciwf a rassemblé plus de 65.000 signatures en Europe pour réclamer « une information transparente favorisant de meilleures pratiques d'élevage », assure-t-elle. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article