[Carte interactive] Sécheresse54 départements en situation de crise, 4 de plus que la semaine passée

| par | Terre-net Média

Au 25 septembre 2020, 183 arrêtés préfectoraux sont en vigueur et 78 départements sont concernés par des mesures, locales ou non, de restriction de l'usage de l'eau et de l'irrigation. 7 autres départements sont par ailleurs en situation de vigilance. (Article initialement publié le 01/07/2020 et mis à jour le 25/09/2020)

Sol secAu 25 septembre 2020, 78 départements ont pris des mesures de restriction d'eau.  (©Terre-net Média)

Au 25 septembre 2020, 78 départements sont concernés par des mesures de restriction d'eau, selon le site ministériel Propluvia. La sécheresse se poursuit en France. La chaleur de la mi-septembre a encore aggravé la situation, même si cela pourrait changer avec les pluies tombées ces derniers jours et annoncées encore pour les prochains jours.

Au contraire, le nombre de départements en situation de crise, intégrale ou locale, est passé de 50 à 54 en une semaine. Les départements les plus touchés sont la Haute-Vienne, la Creuse, le Gers, le Jura, le Doubs, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort où les préfets ont pris un arrêté de crise sur l'ensemble du département, ce qui implique un arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles.

14 autres sont en situation d'alerte renforcée localisée ou intégrale, (20 la semaine passée) avec une réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50 % (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine). 10 sont en alerte localisée (9 la semaine passée) sur une partie de leur territoire ce qui entraîne, au niveau agricole, une réduction des prélèvements inférieure à 50 % (ou interdiction jusqu'à 3 jours par semaine). Enfin, 7 départements sont en situation de vigilance.

Carte sur les arrêtés de restriction de l'usage de l'eau au 25 septembre 2020 :  

Légende de la carte : Le niveau de restriction indiqué ci-dessus est le niveau maximal arrêté sur une partie (localisée) ou sur l'ensemble (intégrale) du département. D'autres arrêtés de niveau inférieur sont susceptibles d'avoir été également pris. Pour connaître les secteurs du département effectivement concernés par les restrictions,  consultez le site Propluvia qui recense les arrêtés.
Vous avez déjà écouté " Le quart d'heure agricole", le podcast de Terre-net et de Web-agri ? Non ?
Découvrez tout de suite le troisième épisode >> « Ma toute première fois »


Vous pouvez aussi l'écouter sur votre plateforme préférée: Youtube, Deezer, Spotify, Apple Podcasts, Podcast Addict, Soundcloud.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 23 RÉACTIONS


agrobiotek-ingenierie
Il y a 38 jours
AGROBIOTEK-INGENIERIE est une jeune entreprise Lyonnaise innovante avec 5 ans de recherche et devellopement, dont la vocation est la mise en au point de fertilisants et de supports de culture respectueux de l’environnement, économe en eau au profit des agriculteurs. Aussi, nous avons élaboré un premier produit, le GELVITER , qui est un hydro rétenteur gélifié à base d’eau et d’intrants spécifiques, de charbon végétal. La vocation de ce produit est de permettre, en premier lieu, une maîtrise complète de la consommation en eau nécessaire à la production agricole tout en assurant une meilleure productivité agricole. En deuxième lieu, l’utilisation de notre solution entièrement biodégradable a pour fonction d’amender les sols.

http://agrobiotek-ingenierie.fr/

https://youtu.be/bR92RORecIo
Merci de regarder la vidéo (à partir de 4 min 14)
Répondre
nath
Il y a 63 jours
bonjour je suis agricultrice en seine maritime j'ai 35 vaches laitières j'ai dû donner 2 round baller de foin et 100 kkg de tourteau par jour pour avoir du lait (pas lait =pas d'argent) et je vois que la Seine Maritime est en gris chez nous c'était sec on avais plus rien La carte c'est du n'importe quoi
Répondre
eric17
Il y a 61 jours
A mon avis pour 10 pieds de tomates et 2 laitues je pense que personne ne va vous dire grand chose si vous les arrosé (ce n'est que mon avis) . Pour votre pelouse il faut être certain que vous ayez le droit de l'arroser (la pelouse étant plutôt considéré comme superflu )
Après vous pouvez toujours contacter la DDTM de votre département pour avoir des renseignements officiels . Cdlt
Répondre
Surac
Il y a 63 jours
Précision par rapport à mon précédent message Bonjour, j’ai un puit dans mon jardin toujours bien rempli. Je n’arrose pas la pelouse et je n’ai pas de fleurs. si sur la carte, ta ville est orange ou rouge. tu es le pauvre gars qui a 10 pieds de tomates et 2 laitues qui poussent péniblement. Tu peux les arroser ou pas avec l’eau de Mon PUIT ? Merci
Ce message a été signalé 3 fois
Répondre
Natnath
Il y a 49 jours
Bah c'est une question de bon sens! L eau du puit elle arrive de où ? C'est çelle de la nappe d eau en sous sol! Mais l eau de pluie que tu récoltes de tes toitures autant la diriger vers le potager plutôt que n importe ou! Et celle du puit éviter de l épuiser ! Hein? ! 😋🤗??
Répondre
Surac
Il y a 64 jours
Bonjour, Impossible d’avoir une réponse claire de ma mairie ! si sur la carte, ta ville est orange ou rouge. tu es le pauvre gars qui a 10 pieds de tomates et 2 laitues qui poussent péniblement. Tu peux les arroser ou pas ? Merci
Ce message a été signalé 2 fois
Répondre
Réaliste
Il y a 61 jours
C'est le numéro de la Kommandantur ?
Répondre
@valou
Il y a 67 jours
Bonjour
Comment agir devant des non respects flagrant des règles notamment sur l eau?
Merci
0786117321
Répondre
moi meme
Il y a 70 jours
bonjour 45 ans de carriere j'ai deja vu des secheresses .la rentabilite de l'irrigation n'est plus la.en cause une volonte du gouvernement .de la mondialisation .il faut une penurie mondiale pour faire monter les prix et ainsi compenser la chute des rendements.sinon rien pas de prix correct pas de rendement mais surtout pas d'assurance climatique abordable en prix .bref ne plus faire de culture de printemps.ce que veut le gouvernemt depuis des annees .reculera t il comme pour les neocotinoides protegeant les betteraves .a voir .si la campagne c'etait passee sans probleme on en restait a un statut co.gestion a la petite semaine.pour les betteraves s'est trop tard le mal est fait .je ne parle pas des jacheres a faucher actuellement (decision toute recente du gouvernement .il est vrai le responsable etait en conge .il ne pouvait donc pas apposer sa signature ) fourrage d'une valeur nutritive nulle .merci au decideur pour leur diligence.nul renul.
Répondre
tracteur4
Il y a 84 jours
sur notre commune nous avions des pelles (barrages) sur le domaines publics qui etaient gerees par des agriculteurs aussi bien eleveurs que cerealiers tout se passait tres bien jusqu au jour ou les communes n en t n ont plus voulues donc elles ont ete vendues aux proprietees les plus proches sans aucun droit de regard ou d entretien de notre part comme fut jadis et bien je peut vous dire que de ce jour les pelles n existes plus faute d entretien et de fonctionnement car etant devenu un domaine prive elles ont ete gerees par des incapables qui soit n etait jamais present ou en avez rien a foutre resultats des courses NOUS N AVONT PLUS RIENS PAR LA FAUTE DE BON A RIENS
Ce message a été signalé 3 fois
Répondre