Alimentation animaleAprès les protéines, l'huile d'insecte arrive dans les rations d'élevage

| AFP

La société InnovaFeed, un des leaders français de la production de protéines d'insecte pour les animaux d'élevage, a annoncé mercredi se lancer dans la production d'huile d'insecte pour compléter la ration de certains animaux, au premier rang desquels la poule.

Contrairement aux farines d'insectes, qui peuvent remplacer d'autres ingrédients pour alimenter les poissons et les chiens et chats en protéines, et dont une extension est à l'étude au niveau européen pour certains animaux de la ferme, « l'huile a toujours été autorisée pour la nourriture des animaux d'élevage, aussi bien les poissons que les monogastriques (poules, cochons) et même les bovins », a expliqué à l'AFP Clément Ray, PDG d'InnovaFeed.

« L'huile d'insecte permet de remplacer les huiles végétales et en l'occurrence les huiles de soja importées, qui sont intégrées dans l'alimentation des volailles et la protéine, lorsqu'elle sera autorisée, permettra de remplacer les protéines dans l'alimentation des volailles, comme les tourteaux de soja », a indiqué M. Ray.

L'huile d'insecte, qui apporte de l'énergie aux volailles, « est riche en acide laurique, connue pour ses propriétés antimicrobiennes et qui améliore la santé intestinale des animaux », a affirmé Chloé Phan Van Phi, directrice filière chez InnovaFeed.

Le groupe a procédé à une étude comparative entre des volailles élevées en condition « Label rouge » et des volailles élevées dans les mêmes conditions, mais pour lesquelles l'huile de soja a été remplacée par de l'huile d'insectes.

« Les volailles qui ont été nourries à l'huile d'insectes sont beaucoup moins stressées », a notamment affirmé Mme Phan Van Phi, qui a indiqué que le groupe avait lancé des démarches « pour inclure l'huile d'insecte dans le cahier des charges Label rouge ».

Le groupe met également en avant le fait que, comme la farine d'insecte, le recours à cette huile d'insecte contribue à limiter l'importation de soja OGM, notamment du Brésil où il est pointé du doigt pour la déforestation.

L'aliment incorporant cette huile d'insecte a été élaboré par l'entreprise Nealia, spécialiste de la nutrition animale, dont le groupe coopératif Vivescia est actionnaire majoritaire. Les poules nourries avec cette huile seront dans les rayons des supermarchés Auchan dans les prochains jours.

A terme, M. Ray espère voir l'huile d'insecte, également utilisée dans la nourriture pour animaux domestiques, représenter 20% du chiffre d'affaires du groupe.

Concernant l'usine de Nesle, dans la Somme, où est produite cette huile, la production à plein régime de farine doit « va commencer progressivement, durant l'été », a indiqué M. Ray.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article