Bienetre-elevage.frAprès les fermes usines, une carte des élevages engagés pour le bien-être animal

| par | Terre-net Média

L'éleveur laitier connecté Étienne Fourmont lance un site internet qui recense les initiatives d'éleveurs engagés pour le bien-être animal. Pour répondre aux nombreuses actions anti-élevage, il invite tous les éleveurs à participer en remplissant sa carte de France. L'objectif : montrer ce qui se fait réellement dans les fermes. Rendez-vous sur bienetre-elevage.fr !

Étienne Fourmont, éleveur laitier sarthois, présentait sur le Sia son nouveau site internet bienetre-elevage.fr. L'objectif : recenser toutes les initiatives d'éleveurs engagés pour le bien-être de leurs animaux.Étienne Fourmont, éleveur laitier sarthois, présentait sur le Sia son nouveau site internet bienetre-elevage.fr. L'objectif : recenser toutes les initiatives d'éleveurs engagés pour le bien-être de leurs animaux. (©Terre-net média)

Cliquez sur le lecteur de piste audio pour découvrir l'interview d'Étienne Fourmont

Après les réseaux sociaux sur lesquels il est plus qu'actif, Étienne Fourmont (aussi connu sous les pseudos Agrikol et Étienne Agri youtubeurre) lance son site internet bienetre-elevage.fr. L'éleveur laitier sarthois présentait son initiative sur le salon de l'agriculture à l'occasion de l'apéro de FranceAgriTwittos.

« J'ai décidé de lancer un site internet pour que les éleveurs puissent afficher ce qu'ils font en faveur du bien-être animal. Ils n'ont qu'à remplir un formulaire avec ce qu'ils font au quotidien. Ça peut être des gestes très simples et qui nous paraissent basiques, comme pailler ses logettes régulièrement, disposer de matelas ou de brosses, mais c'est important de l'expliquer et de le montrer aux consommateurs. »

Un pied de nez à la carte des fermes usines de Greenpeace

Pour remplir la carte, rien de plus simple : il suffit de remplir un formulaire (nom, prénom, production, adresse ou du moins la commune ou le canton) puis de décrire en quelques lignes les actions mises en place sur la ferme. Toutes les productions peuvent participer : Étienne se charge de la mise en ligne et applique un filtre par filière.

Découvrez et complétez la carte des initiatives sur Bienetre-elevage.fr

Cette carte résonne un peu comme un écho à celle des fermes usines de Greenpeace. L'éleveur explique : « Face à toutes ces initiatives anti-élevage et d'agribashing, là ce sont les éleveurs qui prennent la parole et qui montrent ce qu'ils font chez eux en faveur du bien-être animal. » Le producteur voit aussi plus loin : « Par la suite, j'aimerais bien que les éleveurs qui s'inscrivent sur le site puissent cocher une case "venez visiter ma ferme". Ça mettrait alors les consommateurs qui le souhaitent en relation avec les éleveurs pour en découvrir davantage. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 17 RÉACTIONS


Capitaine
Il y a 17 jours
Étienne pour le cercle dessiné sur une carte Greenpeace a reconnu son erreur et a présenté ses excuses .Pour ce qui est de l’agri bashing il s’arrêta tout seul quand les agriculteurs arrêteront leurs imbécilités en puissance . Nous les Paysans ont ne se reconnaît pas dans ton combat. Nous on l’a pas terni notre métier en 35 ans , ton appartenance syndicale peut pas en dire autant ! Je me trompe ? Prend ta plume et répond , merci.
Répondre
debutant
Il y a 18 jours
Innocent tu as mis en plein dans la cible..................c est pour cela que surfer sur ses propres idees qui ont demolie l elevage a ses limites
Répondre
monique
Il y a 19 jours
je crains que se ne soit contre productif .La meilleurs manière de rameuter les petits curieux pour filmer si ce qui est dit est vrai et encore ils trouverons le moyen de tout démolir au passage https://www.andysmiley.com/2019/02/enquete-elevage-bio-gineau-44-biocoop-amap.html?fbclid=IwAR1PV6VoUlFGq71U9Hp39U-7PYQjij-SDtFAVMipJjBdXFPgDWHsNJ2PEZo
Répondre
Innocent
Il y a 20 jours
Petite question de naïf : quand on a un site avec des abonnés ça ramène pas un peu de fraîche ?
Répondre
debutant
Il y a 20 jours
la fnsea et les ja etaient des antis apli il me semble !! ils avaient leur plan pour l agriculture competivite productivisme oppose a eux L APLI avec comme revendications les couts de production qui permettaient deux choses : la remuneration des producteurs et par consequent des pratiques d elevages en lien avec ce que le consommateur recherche .ils avaient bien compris EUX qu il ne fallait pas reproduir les models hyper intensif des pays du nord generateurs de mauvaise image de l elevage .Bref les annees ont passe les grandes idees ont ete appliquees la misere humaine et animal s est installe et aujourd hui faut communique sur les pratiques y a des jours y a ou se marrer a l usure .En 10 ans l image de notre agriculture a ete ternie par des idees de dingue que tu as defendu il me semble et aujourd hui tu joues au cineaste de campagne .............le mea_culpa ca existe
Répondre
tintin
Il y a 22 jours
et que dire du bien être de l éleveur quand tu vois les complexités administratives?
3 ans pour toucher des aides mae bio etc...
si tu as besoin d acheter du fourrage ou de la paille tu fais comment?

Répondre
Taxi
Il y a 15 jours
Qu’est-ce qui explique toutes ces pertes d’animaux dans les fermes à proximité des éoliennes dans le 44?
Répondre
steph72
Il y a 23 jours
Nos elus,l'etat sont responsables du mal etre animal quand ils font monter des eoliennes ou des antennes relais à proximité des elevages.
Un eleveur du 44 qui a un parc eolien a proximité de son elevage perd 50 bovins par an,et il n'est pas le seul .
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 23 jours
Un sujet à méditer : le sondage de web agri cette semaine ;combien de pourcentage de jeunes ? Et l on nous embrouille avec le bien être animal mais si rien n est fait il n’y aura plus de paysans alors consommateurs réveillez vous !Sinon demain il va falloir trouver des couillons pour entretenir le paysage Attention aux ampoules !!!
Répondre
Jmb67
Il y a 23 jours
J'aimerais bien que nous parlions du bien être des éleveurs et que nous créons un indicateur affiché sur les produits, et que nous l'ecrivions dans la charte des bonnes pratiques.......si les éleveurs vont bien les animaux en retrouvent le bénéfice.
Répondre