Space 2018A-M. Quéméner : « Un salon incontournable pour aider les agriculteurs »

| par | Terre-net Média

Dressant le bilan du Space, la commissaire générale Anne-Marie Quéméner a souligné la bonne fréquentation de cette édition 2018 et, surtout, la qualité des échanges entre exposants et visiteurs.

Interview d'Anne-Marie Quéméner sur le bilan du Space 2018 : 

Cliquez sur la flèche pour lancer la vidéo.

Pendant quatre jours, ce sont 1 410 exposants provenant de 42 pays, et 108 347 visiteurs dont 14 418 internationaux de 121 pays qui ont foulé les allées du Space 2018 pour aller à la rencontre des 750 animaux présents sur le salon : dont 550 bovins (13 races différentes) et 200 ovins. Petite nouveauté cette année, la race parthenaise a tenu un concours national.

Selon les organisateurs, « la fréquentation des visiteurs français reste largement satisfaisante malgré le télescopage de calendrier avec les ensilages de maïs, en avance de 15 jours cette année. » (- 6.65% par rapport à 2017). En revanche, la fréquentation internationale est en augmentation de 2.8 %. 

De nombreuses délégations étrangères étaient présentes : Inde, Japon, Chine, Corée, Canada, Russie, Ukraine, Maghreb, Afrique de l’Ouest, … L'organisation tient à « souligner cette diversité des origines qui signe une des caractéristiques majeures du Space dans le panorama mondial des Salons agricoles. » 

Une centaine de conférences et de rencontres a fait de ce Space un moment unique de réflexion et d’échanges pour l’avenir des filières d’élevage. 

Le sujet de l’excellence sanitaire, a rencontré un vif intérêt, « L’Espace pour Demain, animé par les Chambres d’agriculture, a exposé et expliqué de manière très pragmatique et visionnaire les solutions et les aménagements nécessaires à l’amélioration des conditions de travail des éleveurs. » L’innovation était également un des thèmes majeurs de cette année : les 39 lauréats Innov’Space ont eu l'occasion de présenter aux éleveurs de nouvelles solutions pour améliorer leur confort de travail, le bien-être de leurs animaux, optimiser la gestion de leurs données, … à l'année prochaine !


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags :


A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article