« Lundi vert »Selon Agriskippy, les consommateurs se trompent de cible

| par | Terre-net Média

Face à cette tribune signée par 500 personnalités et appelant à bannir la viande et le poisson le lundi, Agriskippy réagit dans une nouvelle vidéo pour expliquer que « ça n'est pas une bonne idée ». En effet, l'éleveur incite plutôt les consommateurs à manger local et de saison et surtout à lutter contre le Ceta et l'accord UE/Mercosur.

Ce 2 janvier, 500 personnalités appelaient à un « lundi vert » sans viande ni poisson. Alors que les éleveurs sont déjà la cible de nombreuses critiques, ils encaissent plutôt mal cet appel afin de « préserver la planète ». C'est notamment le cas de l'éleveur Antoine Thibault, allias Agriskippy, qui explique dans une vidéo postée sur sa chaîne Youtube pourquoi ce « lundi vert » est une mauvaise idée :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

« Manger local et de saison me semble être une bonne alternative au fait de manger végétarien », commente l'éleveur normand. Il ajoute : « Il faut éluder le gaspillage alimentaire : l'initiative d'un "lundi sans gaspi" aurait était intéressant. »

« La plupart des signataires de cette tribune "lundi vert" vivent dans un monde de strass et de paillettes. Leur initiative a un côté hautain et déplacé et je pense qu'elle aura plus un impact négatif qu'autre chose. Il y a en effet plus de réactions hostiles sur les réseaux sociaux. » Il explique alors : « Je suis attaché à la préservation de l'environnement et mes pratiques vont dans ce sens. Quand j'essaie, à travers mes vidéos, d'inciter d'autres agriculteurs à faire comme moi, je parle de ma profession. Je ne leur dis pas "faites comme-ci ou comme-ça". »

Pour l'éleveur, « l'écologie, ça commence par soi. »  Agriskippy propose alors : « Ça aurait été une superbe idée que les actrices et acteurs signataires mettent en place un festival de Cannes vert où on éviterait d'utiliser des yachts ou des jets privés ou encore d'arriver en limousines. Ce serait un signal fort et ce serait quelque chose qui serait suivi. En effet, il y a un tel décalage entre ce monde de strass et de paillettes et notre monde rural. »

Nombreux sont les éleveurs et professionnels du monde agricole ayant réagi sur les réseaux sociaux (voir les exemples ci-dessous). Là-dessus, Antoine confie : « Les éleveurs ont mal pris cette initiative car l'élevage français est pris dans un étau avec la baisse de consommation de viande et les consommateurs qui dénoncent l'élevage intensif. Ces élevages intensifs se situent au Brésil ou encore au Canada. Pour lutter contre ça : il faut lutter contre les accords de l'Union européenne qui visent à importer cette nourriture-là ! »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 7 RÉACTIONS


Barbara
Il y a 333 jours
Très drôle cette propension des éleveurs à répéter sur tous les plateaux télé : "Non, il ne faut pas arrêter de manger de la viande, mais consommer moins et mieux". Et, pouf, quand naît une initiative comme le Lundi Vert, ils s'indignent. Pourtant, ça va dans le sens d'une consommation plus raisonnée... Comme les marques tombent !
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 333 jours
Cyrille on va vous dire que vous mettez en danger une économie entière celle du luxe ! Mais quelle belle leçon d humilité mais à part quelques uns ( dont Sophie Marceau car elle habite pas très loin de chez moi à quelques mètres d un laitier ) qui se rappellent la vie humble de tous les jours les autres pourront pas supporter c est trop bof ! Moralité pour faire parler de soi mieux vaut critiquer ce que la nature a créé ( la nourriture) que l opulence . Dommage en ces temps qui court
Répondre
Cyrille Létard
Il y a 333 jours
Pourquoi ne pas reprendre l'idée d'Agriskippy d'un festival de Cannes durable? Ce serait l'appel des 1000 paysans.
Pour une sobriété environnementale et économique.
Tout les participants vont en train, pas d'avions (acteurs, producteurs, journaliste, visiteurs ...), Électricité fournit par Enercoop, pas de tenues à plus de 300€, Bijoux inclus, pas de champagne à plus de 30€ la bouteille, produits locaux en restauration (européen du Sud), pour l'hôtel, pas de chambre àplus de 150€/nuit, pas de yachts ni jet privé ni hélicoptère, que des voitures sobres et produites en France, ça tombe bien, la Renault Zoé est produite à Flain
Répondre
Poly
Il y a 333 jours
Belle video pleine de bon sens
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 333 jours
La société d aujourd’hui est malade : on veut la clim mais on refuse l éolien et pour se donner bonne conscience on crache sur le nucléaire ! Le photovoltaïque c est pas beau On veut des vaches au pré mais acheter du lait à Lidl du Danemark ou d Allemagne car il coûte moins cher et qu il faut garder de l argent pour les loisirs , la voiture et le multimédia et là une bande de guignols en perte de notoriété lance son lundi !! Il faut que les gens se réveillent et reviennent à des fondamentaux mais je suis pas sûr qu’ils le veuillent !
Répondre
Cyrille letard
Il y a 333 jours
Pour avoir des prés, il a fallu défricher la forêt, mais c'était principalement au Moyen-Âge pour la France
Répondre
hub
Il y a 333 jours
Si les vaches étaient restées dans les prés a paturer, il n'y aurait pas tous ce bazar...
Répondre