Prévention du suicide en agricultureAgri-sentinelles, le réseau pour faire des techniciens des « lanceurs d'alerte »

| par | Terre-net Média

Initié il y a environ un an, le réseau Agri-sentinelles se dote d'un site web dédié, pour recenser les formations et les outils existants pour repérer et accompagner les agriculteurs en situation de détresse psychologique. Pour Delphine Neumeister, co-animatrice du réseau, environ 10 000 techniciens travaillant auprès des agriculteurs pourraient devenir de véritables « lanceurs d'alerte » pour sortir ceux en situation de mal-être de l'isolement et les aider à s'en sortir.

Parce que, selon les dernières estimations de la MSA, un agriculteur se suicide chaque jour en France, Allice, l’union des entreprises d’insémination artificielle a initié, il y a un an, la création d’un réseau baptisé Agri-sentinelles. « Un jour, l’un des agents d’Allice a appris le suicide d’un éleveur chez qui il était intervenu la veille. De cette situation difficile à vivre a découlé le souhait de lutter collectivement contre le fléau du suicide et d’aider les personnes qui interviennent en élevage.

[Interview] Delphine Neumeister : « former les techniciens à la détection des signaux du risque suicidaire »

 (cliquez sur la vidéo pour la démarrer)

Un an plus tard, le réseau Agri-sentinelles fédère près d’une trentaine d’organisations partenaires, dont l’Institut de l’élevage, Coop de France, le ministère de l’agriculture, des syndicats et des interprofessions. Et se dote d’un site internet dédié : www.réseau-agri-sentinelles.fr. « Le site fait notamment l’inventaire des formations existantes au repérage des situations de détresse psychologique, mais aussi des dispositifs existants dans chaque département ».

Vous connaissez un agriculteur en situation de détresse psychologique ? Retrouvez les structures départementales à alerter sur le réseau Agri-sentinelles

L’objectif du site et « de mieux faire connaître les organisations et les dispositifs qui prennent en charge les agriculteurs en difficulté », à commencer par les DDT, les MSA et chambres d’agriculture de chaque département, ou encore le réseau Solidarités paysans.

« Ces outils fonctionnent mais ne sont pas toujours connus des agriculteurs », regrette Delphine Neumeister. Ni même des conseillers et techniciens qui interviennent auprès de ces derniers. « Nous souhaitons sensibiliser les personnes travaillant avec les agriculteurs à ces outils existants et permettre aux techniciens d’être mieux formés au repérage d’un risque suicidaire. Il y a un certain nombre de signes qui peuvent être détecter, encore faut-il être formé pour en prendre conscience, voir ces signaux et alerter les bons interlocuteurs. »

10 000 techniciens et conseillers travaillant auprès des agriculteurs au quotidien pourraient devenir des agri-sentinelles.

Autrement dit, le réseau Agri-sentinelles souhaite faire des techniciens des « lanceurs d’alerte ». « De nombreuses personnes peuvent être témoins de situations psychosociales qui se dégradent dans une exploitation. »

Delphine Neumeister estime à 10 000 le nombre de personnes potentielles qui pourraient devenir des « agri-sentinelles ». « Si nous arrivions à convaincre ne serait-ce que 10 % d’entre eux, ce serait déjà bien. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 13 RÉACTIONS


crotte2bique
Il y a 244 jours
La MSA: pompier pyromane!!!
Cellule d'écoute anti suicide à 9h; calinothérapie de l'assistante sociale à 14h; huissier à 18h;
Schizo...!!!!!
Répondre
pissot
Il y a 279 jours
e suis viviane Pissot, Actionnaire et Opérateur financier.
Ma capacité d’octroi de Prêt est de 5.000 € à 5.000.000 € avec un taux raisonnable de 3%, des conditions très simple et sans problème.
Je fais aussi des investissements entre particuliers de toutes sortes.
En partenariat avec des partenaires banquiers dans toute l'espace de l'Union Européenne, nos offres de crédits sont assurés par Banque pour la sécurité de la transaction à toute personne.
Si vous êtes intéressés contactez-moi en retour par le biais de mon adresse personnelle

E-mail:vivianepissot001@gmail.com

NB: Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pas sérieux, s'abstenir.

MERCI
Répondre
Réaliste
Il y a 287 jours
La première cause du mal agricole être c'est la question financière. Tout découle de ça. Il faut des prix rémunérateurs. Avec des revenus qui varient entre -2000€ et +1000€/mois pour une majorité d'entre nous comment voulez-vous avoir une vie normale ? Assumer une famille avec un tel risque pour eux et par ricochet pour moi ? Moi j'ai renoncé. J'ai une petite amie mais c'est tout, surtout pas d'enfants. Et elle a son logement à part, son compte en banque à part, etc. Je ne veux surtout pas la mêler à tous nos problèmes.
Tous les jours je me félicite de cette décision car en 2016 je pense que je n'aurai pas supporté. En plus maintenant je préfère cacher que je suis agriculteur, ça ou se faire critiquer et traiter d'empoisonneur c'est vite vu. Et le pire c'est que je ne suis dans la moyenne des autres agris. C'est dire à quel point on en est arrivé.
Répondre
le cheval de devant
Il y a 288 jours
la msa c'est psy le matin et huissier l’après midi.si vous êtes en ages de prendre la retraite c'est 700 euros par mois après 43 années de cotisations avec la chance de n'avoir rien couté a la société.,le système fiscosocial vous aide a baisser artificiellement vos cotisation en investissant dans les machines et autres installation couteuse qui j'en conviens a. aide a faire vivre les corps de métiers qui nous entourent. ces nobles travailleurs ne méritent- ils pas un peu plus de reconnaissances?
Répondre
sdf
Il y a 288 jours
Les plus grands responsable des suicides sont les centres de gestions qui par le biais de leurs pervers conseillers vous incitent à produire toujours plus ,sachant que la surcharge de travail n'arrange en rien la qualité de vie ,et creuse bien plus souvent l'endettement que le bénéfice .
Répondre
Professeur tournesol
Il y a 288 jours
Massol ces mêmes qui avec des gueules de sainte nitouche ont été les premiers à faire subir le pire à certains de nos collègues jusqu’à l’irréparable, ces mêmes qui sont aujourd’hui des nantis en ayant meurtri des familles. bien sur tout le monde n est pas méchant et mauvais pensants mais enfin certains sont prêts à tout pour arriver à leur fin En ce jour de Toussaint une pensée à tous ceux qui se évaporés faute d avoir été compris à temps
Répondre
Massol
Il y a 288 jours
Au moins aujourd’hui on en parle,il y a dix ans quand nous avons soulevé le problème ,c’etait Tabou il ne fallait pas en parler comme le coût de production .soyez tranquille ces problèmes avaient été identifiés mais le système avait consciemment décidé de l’etouffer .ce sont dés dommage collatéraux donc le prix à payer pour la compétitivité ......alors motus et bouche cousu .et aujourd’hui ce sont les mêmes qui montent au crénau et qui apporte des solutions. .pathetique scandaleux et j’en passe de plus faire paraître cet article un 1er novembre ça n’est top pour tous ceux qui sont concernés .bon courages à eux
Répondre
Jonathan
Il y a 288 jours
Bien dit Patrice
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 288 jours
Le suicide, comme je l ai déjà écrit je l ai envisagé de très près. Le remède : une société moins égoïste, avide Dans mon cas vous devez un peu d argent parce que vous avez eu un souci tout le monde vous dezingue. Il m est arrivé de téléphoner à des gens qui me critiquaient et ne me connaissaient même pas !!! Les commerciaux ont la part belle et ça leur plait de détruire parce que vous leur devez 4sous les banques ont aussi une part de tord : les administrateurs qui lorgnent vôtre bien par exemple il y’a la rancoeur de simple citoyen qui ne vous aime pas et après dans les bureaux comment voulez vous vous occuper de quelqu’un qui travaille 70/80h / semaine alors que vous n en faites que péniblement 35 auquel faut rajouter rtt et vacances. Le monde agricole est en décalage total par rapport au reste de la société. Il ne reste qu une solution : se soutenir entre nous au lieu de se tirer la bourre
Répondre
Rino
Il y a 287 jours
....j’ai oublié l’agence d’assurance multimillionnaire toujours avec les mêmes à la tête et qui de surcroît placent un beau voilier sur l’océan pour la course x ou y avec le fric de vos franchises et cotisations...Si tu voyais le bordel monstrueux que la Fnsea 44 est en train semer dans la C d’A depuis quelques jours... les employés représentés par leur syndicat en ont raz le bol! Ils regrettent les 2 mois passés avec la conf’sous un angle bcp plus humain...
Répondre