Saleté des animauxLa pénalité financière pourra aller jusqu'à 100 ¤ par carcasse

| par V.H. | Terre-net média


Les animaux sales pénalisés à l'abattoir. (© Terre-net Média)
Suite à l’accord interprofessionnel, du 1er janvier 2010, les animaux sales seront pénalisés financièrement et selon une grille de notation jugeant le degré de salissure. Objectif, donner plus de poids à la réglementation en vigueur pour garantir la qualité sanitaire des carcasses.

« L’état des animaux très sales sera établi sur la base de la grille d’évaluation interprofessionnelle définie par l’accord du 5 avril 2007. » La pénalité financière pourra aller jusqu’à 100 € par carcasse : soient 40 € pour la prise en charge du coût des mesures mises en œuvre par l’abattoir pour assurer l’hygiène lors de l’abattage de ces animaux et 60 € au titre d’une pénalité pour présentation d’animaux très sales.

« Cette (deuxième) pénalité sera versée par l’abattoir dans une caisse à gestion interprofessionnelle nationale pour la maîtrise des risques sanitaires dans la filière Gros Bovins. Cette caisse aura pour vocation de permettre la mise en place d’actions pédagogiques visant à améliorer la propreté des gros bovins entrant à l’abattoir. »

Pour voir la grille de notation de classement des animaux, cliquez ICI.

 

N.B : Interbev est l'Association Nationale Inter professionnelle du Bétail et des Viandes, fondée à l'initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes. Son rôle est de défendre et valoriser les intérêts communs de l'élevage et des activités industrielles, artisanales et commerciales de la filière.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article