HongrieTroisième semaine de manifestations des agriculteurs

| AFP

Des agriculteurs hongrois ont entamé lundi leur troisième semaine de manifestations dans l'ensemble du pays, revendiquant le versement immédiat par le gouvernement de subventions agricoles de l'Union européenne (UE).

Près d'un millier de tracteurs étaient toujours garés sur une grande place  de Budapest en soutien des revendications paysannes, rejetées par le  gouvernement hongrois de centre-gauche, qui estime que la plupart des  subventions, notamment celles de l'UE, ont déjà été versées.

Des agriculteurs en colère ont par ailleurs dressé des barrages routiers  dans tout le pays pour obtenir le règlement d'une liste de requêtes, remise à  la mi-février au gouvernement, et incluant notamment le versement des  subventions européennes.

Selon le gouvernement, plus des trois quarts des paysans hongrois reçoivent  déjà des subsides agricoles de 35.000 forints (environ 144 euros) par hectare  (ha) de terre. Bruxelles paye 70 % de la facture, le reste étant à la charge de  l'Etat hongrois.

Dès le début des manifestations paysannes, un porte-parole du ministère de  l'Agriculture, Andras Dekany, avait affirmé que 160.000 des 208.000  agriculteurs de Hongrie "avaient reçu leurs subventions".

"Les autres subventions ont été gardées sous le coude, parce que les  dossiers étaient incorrects, surtout parce que la taille des exploitations a  été exagérée" pour un total de 500.000 ha, avait-il ajouté.

A la demande de la Commission européenne, la Hongrie tente de réduire son  déficit public qui s'était élevé à 5,1 % du PIB en 2004.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article