Agriculture"Inquiétude" des contrôleurs du travail face à un "climat malsain"

| AFP

Le syndicat national des techniciens supérieurs du ministère de l'Agriculture Force Ouvrière (SNTMA-FO) a critiqué "la psychose, le climat malsain et dangereux qui se développe actuellement au sujet des contrôles en agriculture", dimanche dans un communiqué publié lors du salon de l'agriculture.

"Sans nier les difficultés et incertitudes que connaissent certains  agriculteurs, les techniciens demandent à ne pas être désignés comme des boucs  émissaires", a écrit le syndicat. "Le contrôle fait partie de leurs missions,  en tant qu'agents de la fonction publique, ils doivent pouvoir l'exercer dans  la sérénité et en toute indépendance, le ministre de l'Agriculture étant  responsable de leur sécurité", a-t-il poursuivi.

Le SNTMA-FO, qui s'adresse dans son communiqué au ministre de l'Agriculture  Dominique Bussereau et aux syndicats d'agriculteurs, a demandé "à ce que chacun dans son domaine de responsabilité, veille à ne pas créer les  conditions qui pourraient conduire demain à de nouveaux drames comme celui  dont ont été victimes deux contrôleurs du travail le 2 septembre 2004 à  Saussignac en Dordogne".

Les deux contrôleurs, un homme et une femme, venus vérifier la régularité  des contrats de travail des saisonniers chargés de ramasser les prunes dans  une exploitation agricole, avaient été tués par balle le propriétaire de  l'exploitation.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article