LaitLa FNPL lance un ultimatum aux entreprises

| Agra Presse

« Tout au long de l'année 2004, le marché du lait de consommation s'est dégradé. Aujourd'hui les tarifs consentis sur les premiers prix et les marques de distributeurs sont en dessous du seuil de vente à perte » précise la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait).

« La situation n'a que trop duré » tempête le syndicat qui appelle les entreprises à prendre leur responsabilité. La FNPL lance « un ultimatum pour un redressement immédiat de la situation » et promet « que les producteurs ne seront pas les victimes de cette guerre commerciale suicidaire et sauront se battre pour défendre leur revenu ».



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article