Santé humaineLa grippe aviaire sans doute plus répandue que ce que l'on croit (selon une étude)

| AFP

La grippe aviaire pourrait être plus répandue chez l'homme que ce que l'on croit, car elle peut attaquer toutes les parties du corps et pas seulement le système respiratoire, sans forcément être identifiée par les médecins, prévient une étude.

Cette étude porte sur deux enfants vietnamiens, un frère et une soeur, hospitalisés pour une gastroentérite et une encéphalite aigue, qui sont très répandus au Vietnam.

Aucun des deux n'avait de problèmes respiratoires considérés comme symptomatiques du virus H5N1 de la grippe aviaire.

Le garçon de 4 ans s'est pourtant révélé finalement porteur du virus dans les excréments, le sang, le nez et le liquide cervical, selon des résultats d'examens rapportés par une équipe médicale de l'organisation caritative Wellcome Trust.

Ces conclusions indiquent que le virus "H5N1 peut attaquer toutes les parties du corps, pas seulement les poumons", conclut le Wellcome Trust dans un communiqué.

La soeur du petit garçon, âgée de 9 ans, est décédée en février 2004, et on soupçonne qu'elle était également infectée par le virus de la grippe aviaire.

Ces éléments doivent inciter les médecins à la plus grande vigilance, selon le responsable de l'étude, Menno de Jong, virologiste à l'Unité de recherche clinique de l'Université d'Oxford installée au sein de l'hôpital pour les maladies tropicales de Ho Chi Minh Ville.

"Quand quiconque souffre de n'importe quelle maladie grave, nous devons nous demander si la grippe aviaire ne peut pas en être la cause", a-t-il estimé.

"Il semble que le virus s'adapte progressivement à un nombre de plus importants de mammifères et provoque chez eux des infections. L'ampleur des maladies chez l'être humain est vaste, et cela inclut de toute évidence l'encéphalite", a poursuivi M. de Jong.

L'étude a été publiée jeudi aux Etats-Unis dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

On ne sait pas comment les deux enfants ont pu être infecté par la grippe aviaire. Le virus, dont on sait qu'il se transmet des poulets et des canards vers les êtres humains, est apparu fin 2003.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article