Agriculture biologiqueMotion pour des aides plus importantes dans le cadre la nouvelle Pac

| Agra Presse

Les représentants des producteurs biologiques d'une dizaine de pays d'Europe, réunis au sein du Comité économique et social européen de Bruxelles pour discuter de la mise en oeuvre du plan d'action européen pour l'alimentation et l'agriculture biologique, ont adopté une motion concernant la nouvelle Pac, a annoncé la Fédération de l'agriculture biologique le 31 janvier.

Cette motion demande que les États membres «consacrent au moins 15 % de l'enveloppe du deuxième pilier au développement de l'agriculture biologique», «reconnu comme un modèle de développement rural», car la mise en œuvre du plan demande «des moyens financiers conséquents».

La Pac actuelle crée déjà des distorsions de concurrence artificielles entre producteurs bio et non bio (environ 30 % en moins d'aides pour les producteurs bio). La nouvelle Pac accroîtra encore les distorsions de concurrence, entre Etats membres (notamment en maraîchage et arboriculture du fait du découplage des aides) et même au sein d'un même Etat (du fait des DPU).



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article