Tremblante du mouton111 moutons abattus dans la Moselle

| AFP

METZ, 24 sept (AFP) - Un cas de tremblante du mouton a été détecté en Moselle et 111 animaux "sensibles" et "très sensibles" d'un même cheptel ont été abattus lundi, a-t-on appris mardi auprès de la direction des services vétérinaires de la Moselle.

Suite à un dépistage réalisé le mois dernier grâce à des prélèvements à l'abattoir, une brebis d'un élevage de Moselle, dont la localisation n'a pas été précisée, a été dépistée positive à la tremblante du mouton, a-t-on appris de même source.

Des analyses génétiques ont ensuite été pratiquées sur l'ensemble des 427 ovins du troupeau, afin de déterminer si leur patrimoine génétique est résistant ou non à cette maladie.

Au total, 12 animaux ont été détectés comme "très sensibles" à la maladie et 99 autres comme "sensibles", a indiqué à l'AFP le directeur des services vétérinaires de la Moselle, Laurent Larivière.

"Les 12 animaux très sensibles devaient être éliminés sans tarder. Il y avait moins d'urgence pour les autres, mais le propriétaire a préféré faire le tout en même temps", a-t-il indiqué.

L'éleveur, dont le cheptel sera remplacé, devra faire opérer un dépistage sur ses nouveaux ovins.

La tremblante du mouton est une maladie connue depuis environ 500 ans. C'est une forme d'encéphalopathie, assimilable à l'ESB, mais non transmissible à l'homme.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article